Manuela Brillat

Avocat associé / Mail

Manuela Brillat est avocat au barreau de Strasbourg et docteur en droits de l'Homme de l'Université de Strasbourg. Forte d'une solide formation en droits de l'Homme acquise à l'Université de Strasbourg et à la Cour européenne des droits de l'homme, elle conseille principalement ses mandants en matière de libertés fondamentales (droit européen et droit national) et les représente devant les organes de protection des droits (Cour européenne des droits de l'homme, Comité européen des droits sociaux, Nations-Unies). Elle intervient également en matière de responsabilité sociale des entreprises.

En parallèle de son activité d'avocate, Manuela Brillat est présidente de l'association Plaider les droits de l'homme qui promeut la formation et l'information sur les droits de l'Homme. Elle est également membre du collectif italien Rete Spes, réseau de professionnels de différents secteurs en faveur de la garantie des droits fondamentaux.

Manuela Brillat continue également son activité d'enseignement commencée pendant son doctorat. Ainsi, après avoir enseigné en droit public (droit constitutionnel, droit administratif, droit de l'Union européenne, droits de l'Homme) à l'Université de Strasbourg et la China EU-School of Law de Beijing, elle intervient désormais pour des séminaires pratiques relatifs aux droits de l'Homme et aux libertés fondamentales à l'Université de Strasbourg (master Droit des libertés), à l'Ecole Nationale de la Magistrature et à la CEPA Foundation. Elle est également sollicitée pour des interventions scientifiques ponctuelles par différents organismes et administrations.

Lors de la conférence organisé à Lima par le Ministère de la Justice péruvien pour les 70 ans de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.
Publications et conférences
  • La procédure devant la CEDH (en cours)
  • Comparabilité des situations, Dictionnaire de l'égalité et de la non-discrimination
  • Stigmatisation, Dictionnaire de l'égalité et de la non-discrimination
  • UWE c. EUROPE: Marie-Curie s'en va-t-en guerre, Lex Social, vol.1, 2021. “Don’t cry, Argentina (yet)”, Revue, 2020. 
  • En marge de l’initiative « Aînées pour la protection du climat » : franchir le pas de l’environnement aux droits humains, avec K. Braig, Revue de Droit Suisse, 5, 2020. 
  • A la recherche de la dignité perdue (obs. sous CourEDH, 28 février 2019, Khan c. France, n° 12267/16), Europe des droits & libertés/Europe of Rights & Liberties, mars 2020/1, pp. 152-162.
  • La memoria como casa común europea, Les 70 ans de la DUDH - décembre 2018, Ayacucho, Pérou (espagnol) - Ambassade de France au Pérou en collaboration avec les Nations-Unies
  • Mirada comparativa sobre los impactos de la DUDH en America Latina y Europa, Les 70 ans de la DUDH - décembre 2018, Lima, Pérou (espagnol) - Ambassade de France au Pérou en collaboration avec d’autres pays,
  • L’influence de la crise sur les droits économiques et sociaux européens, Annuaire International des droits de l’Homme
  • Ombre et lumière du Comité européen des droits sociaux (obs. sous com. Eur. Dr. Soc., décision Confederazione Generale Italiana del Lavoro c. Italie, 12 octobre 2015), RTDH, 2016, 108, p. 1007-1018.
  • La probable réforme impossible du Sénat italien, RFDC, 2016, 107, p. 575-599.
  • Chronique « Les garanties procédurales », dir. S. Touzé, JEDH, 2015, n°1
  • De la relativité (géographique) du droit (fondamental) à l’assistance d’un avocat : réflexions sur le fonctionnement interne de la Cour européenne des droits de l’Homme, Cahiers de droit européen, 2015, 2-3, p.469-491.
  • Le principe de non-discrimination à l’épreuve des rapports entre les droits européens, Institut Universitaire Varenne, 2015, 522 p. 
  • Le droit face à l’urgence, dir. Brillat, Forlen, Hoffstetter, Kilgus, Mare et Martin, 2015, 235 p. 
  • The death penalty from a European Perspective, Castle Talks on human rights- mars 2015, Strasbourg, France
  • Coutume, usages et pratiques, dir. Choisel, Cerqueira, Kilgus, Brillat, Dreyfuss, Mare et Martin, 2014, 231 p. 
  • Chroniques sur la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’Homme, L’Europe des libertés, n°34, 2011, p. 51-55 / n°35, 2011, p. 54-58 / n°36, 2011, p.46-48/ n°37, 2012, p.54-56/ n°38, 2012, p.40-44 (exercice du droit de recours individuel, recevabilité de la requête, coopération des parties avec la Cour). 
  • De l’application de la Convention pour des faits survenus hors de l’espace territorial d’un Etat partie à la Convention, avec E. Eyegue, L’Europe des libertés, n°36, 2011, p. 16-18.
  • Du Caucase à Strasbourg : l’opposition entre la Géorgie et la Russie continue devant la Cour européenne des droits de l’Homme, L’Europe des libertés, n°37, 2012, p.15-16. 
  • Des risques de l’expatriation en temps de crise, L’Europe des libertés, n°39/40, p.29-30.
Enseignement, Formation
  • Chargée d'enseignement, Master Droit des Libertés, Université de Strasbourg
  • Chargée d'enseignement, Master Droit Bancaire et Financier, Université de Strasbourg
  • Chargée d'enseignement, Master Droit Parcours Droit de l'Entreprise, Université de Haute Alsace
  • Chargée d'enseignement, Ecole Nationale de la Magistrature, Pôle droit international et européen
  • Lecturer, CEPA Foundation, European Law
  • Formation CEDH pour les jeunes avocats suisses (2019) et pour des enseignants suisses (2022) sous l'égide de l'association Plaider les droits de l'homme
  • Formation pour les juges de la Cour constitutionnelle du Kosovo sous l'égide du Conseil de l'Europe, 2019
  • Formation pour les juges et avocats du monde arabe sous l'égide des associations Plaider les droits de l'homme et AICC, depuis 2018
Médias
Fonctions et engagement
  • Présidente de l'association Plaider les droits de l'homme, Strasbourg
  • Membre fondatrice de RETE SPES
Formation
  • CAPA, 2018
  • Doctorat en droits de l'Homme, 2014
  • Master 2 en droits de l'Homme, 2010
  • Master 1 en droit européen et international, 2009
Langues
  • Français
  • Italien
  • Anglais
  • Espagnol